L’inégalité des salaires dans le monde du travail


Formes juridiques, Général, Marketing / vendredi, novembre 6th, 2020

Comme partout dans le monde, l’inégalité des salaires au niveau du travail existe bel et bien. Dans cet article, nous allons essayer d’en savoir un peu plus sur ce phénomène.

L’inégalité des revenus salariaux entre les hommes et les femmes

Ces dernières décennies, nous avons tous pu constater la féminisation de la population active mondiale. À titre d’exemple, de nos jours, en France, 47 % de la population active sont des femmes. Il s’agit d’une nette évolution lorsqu’on se rend compte qu’en 1962, ce chiffre n’était que de 34 %. Malheureusement pour les femmes, cette évolution dans le pourcentage de la population active ne s’accompagne pas d’une amélioration au niveau des salaires. Selon les spécialistes dans ce domaine, le sexe est un facteur important dans la détermination du salaire d’un employé. En effet, même si ces dernières années, il y a eu une nette réduction de l’écart de salaire entre les hommes et les femmes, on constate qu’il persiste toujours. Et l’autre constat qui a été fait, c’est que plus on progresse dans l’échelle des salaires, plus cet écart devient plus important. Voici quelques chiffres qui illustrent cet inégalité.

L’écart de salaires entre les hommes et les femmes pour les emplois à temps complet

Pour les emplois à temps plein, le salaire moyen d’un homme est de 2 438 euros mensuel. Pour les femmes, celui-ci s’élève à 1 986 euros. Si vous faites le calcul, la différence est donc de l’ordre de 452 euros. Ces chiffres nous amène à conclure que les femmes ne gagnent que 81 % du salaire des hommes. En terme statistique, cet écart peut s’exprimer de deux façons différentes :
-D’une part, on peut en conclure que les hommes gagnent 22,8 % plus que les femmes.
-Et d’autre part, si l’on se réfère aux salaires des femmes, cela signifie qu’elles gagnent 18,5 % de moins que les hommes.

L’écart de salaires entre les hommes et les femmes pour les emplois à temps partiel

En ce qui concerne les emplois à temps partiel, cet écart est encore plus important. En effet, pour ce type d’emploi, les femmes touchent 25,7 % de moins que les hommes. Et à ce chiffre vient encore s’ajouter une autre statistique. Il a été établi que les femmes travaillent 4 fois plus à temps partiel que les hommes.

L’écart de salaires entre hommes et femmes à poste égal

Selon une étude réalisée par le ministère du travail, à poste égal, il existe aussi un écart de salaires entre les hommes et les femmes. Celui-ci est de l’ordre de 10,5 %. Ce qui a provoqué l’indignation des femmes parce qu’elles voient cela comme une discrimination pure et simple de la part des employeurs.
Voilà pour l’inégalité de salaires entre les hommes et les femmes. Qu’en est-il de l’écart de rémunérations entre les salariés et les employeurs ?

Écart de rémunération entre les salariés et le PDG

Lorsqu’on parle d’inégalité de salaire, on ne peut également s’empêcher d’évoquer l’écart qui existe entre les salariés et les employeurs. Afin de mesurer l’ampleur de cette inégalité, des spécialistes ont effectué une étude sur 47 sociétés cotées en bourse. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet écart est colossal. En effet, celui-ci peut aller jusqu’à 264 fois du salaire des employés chez certaines entreprises. Face à ce constat, le gouvernement français a décidé de réagir. Ainsi, en 2012, ils ont décidé d’encadrer les rémunérations des dirigeants des entreprises publiques. L’objectif est de faire en sorte que ceux-ci ne fasse pas plus de 20 fois le salaire moyen des employés. Par ailleurs, le gouvernement a aussi fixé un plafond de 450 000 euros annuel. Ce qui équivaut à un salaire mensuel de 37 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *