L’inventaire magasin : comment ça marche ?


Général / mardi, octobre 20th, 2020

Selon l’article L.123 – 12 du Code du Commerce, les entreprises se trouvant dans le secteur marchand, notamment le commerce et l’industrie, doivent impérativement faire un inventaire annuel. Cela concerne généralement leurs biens mobiliers et immobiliers, mais aussi leurs stocks, leurs dettes et leurs créances. Est-ce vraiment important ?

L’inventaire magasin : pourquoi faire ?

L’objectif principal de l’inventaire est de comptabiliser le stock. La mission consiste alors à déterminer le nombre exact des marchandises que l’entreprise possède à l’intérieur des réserves et dans les magasins. Cette démarche doit obligatoirement être faite au moins une fois par an. Elle est d’ailleurs exigée par le code du commerce.

L’inventaire : pour comptabiliser son stock

Quoi qu’il en soit, chaque entreprise est libre d’effectuer ou non des inventaires au cours de l’année. Dans tous les cas, sa réalisation permet de faire un point sur les anomalies. Cela permet en même temps de comptabiliser le stock de marchandises. Pour ce faire, la valeur de tous les produits en prix d’achat sera calculée avec celle du stock.

L’inventaire : pour mieux gérer son stock

L’inventaire est une démarche très importante, car il permet de bien gérer le stock de l’entreprise. Avec l’évolution technologique, la gestion informatisée de stock est devenue accessible à tout le monde.

Après la réalisation d’un inventaire, l’entreprise peut, par exemple, rediriger ses clients vers un autre magasin qui a encore l’article à sa disposition si l’une des boutiques est en rupture.

L’inventaire : pour corriger les anomalies

L’objectif est simple, faire en sorte que le stock logiciel correspond à la réalité. Pour y arriver, il faut faire un relevé du stock et corriger en même temps les anomalies qui existent entre le stock réel et le stock théorique. Pour ce faire, il faut :

    • Réaliser un planning permettant d’identifier la date exacte où l’inventaire doit être réalisé ;
    • Identifier les employés qui peuvent être concernés ;
    • Former les employés pour qu’ils soient prêts le jour de l’inventaire ;
    • Fermer le magasin si cela est nécessaire, pour avoir plus de précision lors de la réalisation de l’inventaire.

L’inventaire : pour réduire les démarques

Réaliser un inventaire magasin permet de mettre en valeur des démarques qui relèvent des anomalies, notamment :

Les démarques connues

Ce sont les produits qui devraient être dans la réserve ou dans le stock, mais qui n’y sont pas. Les raisons sont principalement connues.

Les démarques inconnues

Ce sont des marchandises qui doivent être dans le stock, mais qui n’y sont pas et dont la raison est inconnue.

L’inventaire magasin : quelles sont les trois méthodes à utiliser ?

Il existe 3 stratégies permettant de relever le stock, notamment :

L’inventaire manuel

Cette technique peut s’avérer rapide s’il n’y a pas trop de produits à contrôler. L’inventaire manuel a comme principe de modifier sur papier l’état de stock et d’ensuite contrôler le stock réel existant dans le magasin. Les anomalies présentes doivent être annotées.

L’inventaire avec le lecteur de codes-barres

Cette méthode consiste à utiliser un lecteur de codes-barres. Il existe deux façons de le faire :

    • Transporter tous les produits à la caisse pour les biper ;
    • Utiliser un PC qui sera relié aux codes-barres : ainsi, le responsable de l’inventaire peut facilement se déplacer dans la réserve et les rayons pour biper les marchandises.

L’inventaire avec un appareil d’inventaire

Il s’agit en fait d’un appareil mobile qui a le même principe que le lecteur de codes-barres. En revanche, il n’a pas besoin de se connecter avec d’autres machines vu qu’il a une mémoire interne. Il a presque la taille d’une clé de voiture, mais il est hautement efficace. Une fois que la saisie des codes-barres prend fin, il faut le brancher à un ordinateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *