Comment créer une entreprise de taxi?


Général / jeudi, janvier 14th, 2021

Depuis la démocratisation des modes de transport, le secteur du transport de personnes a le vent en poupe. Mais entreprendre dans ce domaine doit être une décision mûrement réfléchie, car le marché est extrêmement concurrentiel. En effet, le nombre d’entreprises nouvellement créées ne cesse d’augmenter. Focus sur les détails à connaître avant de se lancer.

Le business plan

Il s’agit d’une étape cruciale dans la création d’une entreprise. C’est un document renfermant les détails de votre projet entrepreneurial, ainsi que les objectifs stratégiques, commerciaux et financiers pour les trois prochaines années. En d’autres termes, il vous permet de vous assurer de la viabilité de votre projet, et de procéder à des ajustements si nécessaire.

En outre, ce document sert également à prouver la rentabilité de votre projet, en particulier si vous sollicitez des financements auprès de partenaires financiers potentiels. Ainsi, il doit être d’une grande clarté et faire montre d’une haute précision.

Voici une liste non exhaustive des éléments devant être compris dans un business plan :

La saisonnalité

Votre emplacement géographique impactera grandement les activités de votre future entreprise. Par exemple, durant la période estivale, ce sera plus calme à Paris, en raison des vacances d’été. À l’inverse, si vous travaillez dans une station balnéaire, vous enregistrerez un pic d’activités important pendant cette saison.

Les différents coûts liés au renouvellement des véhicules

Sachez que si vous vous lancez dans une entreprise de taxi, vous aurez à renouveler votre parc automobile de façon régulière. Or, l’achat de nouveaux véhicules est toujours synonyme de coûts importants. Mais les frais peuvent être réduits, en fonction du type de véhicule et du financement que vous aurez choisi.

Les dépenses de marketing

Comme dans toute société, le marketing tient une place prépondérante dans la vie d’une entreprise de taxi. D’où l’importance de réaliser une prévision des dépenses liées à cet aspect, car elles peuvent être nombreuses, en particulier si vous officiez dans une ville de taille moyenne.

Les dépenses de marketing peuvent inclure plusieurs choses, mais de façon générale, elles se traduisent par la création d’un site internet, les spots publicitaires ; et les plateformes de mise en relation. Étant donné qu’il peut s’agir de sommes importantes, il serait plus qu’indiqué d’élaborer une stratégie visant à rentabiliser la société.

Les périodes d’inactivité dues à la maintenance des véhicules

Qu’il s’agisse d’entretiens ou de réparations, vos voitures doivent régulièrement passer au garage, ce qui implique des temps morts et des manques à gagner importants pour votre entreprise. Mais qu’à cela ne tienne, des solutions sur mesure ont été pensées pour vous. En effet, deux possibilités s’offrent à vous.

D’une part, vous pouvez souscrire à une assurance proposant des véhicules de remplacement durant la maintenance de vos voitures. D’autre part, vous pouvez opter pour un mode de financement LLD et voir si une voiture de rechange vous est proposée dans le cadre de votre contrat.

La forme juridique de l’entreprise

Vous devez définir la forme juridique la plus appropriée pour votre entreprise, bien avant sa création. En ce qui concerne la société de taxi, le choix se basera sur le nombre de personnes qui la constitueront. S’il s’agit d’un seul individu, alors vous pourrez opter pour le statut juridique d’une société unipersonnelle. En revanche, si vous comptez travailler avec des associés, le mieux serait de choisir un statut de société du type SARL ou SAS.

La rédaction des statuts

Une fois la forme juridique choisie, vous devrez penser à rédiger les statuts de votre société. Veillez à y insérer les renseignements relatifs à vos chauffeurs. Ce document doit comporter un grand nombre d’informations obligatoires. À défaut, la création de l’entreprise serait impossible.

L’immatriculation de la société

Il s’agit de l’étape qui consiste à conférer une existence administrative à votre entreprise. L’immatriculation se fait au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Elle peut être effectuée en ligne, ou directement auprès du greffe du Tribunal du commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *