NORD – Solesmois

Baptême

Ce dimanche 28 septembre 2014 représente l’officialisation, après les baptêmes républicain et religieux du mois de juin, de l’entrée de Jean-Loup dans la grande confrérie des géants du Nord par le parrainage de ses voisins les deux géants Aglaé et Pierre.
Accueilli par Jean Vervel, président de la prune du P’tit Leu et l’association, le rassemblement était donné pour 11h00.
Chaque représentant des géants ayant souhaité la bienvenue à Jean-Loup dans leur grande famille, les géants (à l’exception de Barbari en raison de sa hauteur et des moyens nécessaires à son déplacement) sont partis en balade suivis par un public nombreux dans les rues d’Escarmain (rue Croquante, rue du Pont, rue du Fort, rue Delsaux).

Sont intervenus successivement : Jean Vervel pour Jean-Loup ; Marianne Gabet, présidente de l’association Aglaé au fil du temps de… Viesly ; Michel Dhaneus, Maire de Saint-Martin/Ecaillon et représentant de Pierre le boulanger ; le porte-parole de l’association Les Amis de Barbari de Solesmes ; le représentant de l’Association Merchin Village de Lesquin pour Hyppolite et Titée.

Présentation des géants

Aglaé la fileuse de Viesly

Aglaé, la fileuse de Viesly (à 12km d’Escarmain), personnage fictif de 60 kg pour 3.80 m, marraine de Pierre le boulanger et de Jean-Loup, porte parole de la mémoire de l’évolution, dans son quotidien, de la vie des métiers du Lin. La géante a vu le jour en 2010. Elle est sous la tutelle et volonté de Jacques Ladeuille. Aujourd’hui, Aglaé, la fileuse de Viesly, retrace l’histoire de sa ville grâce au dynamisme de son association Aglaé au fil du temps de… Viesly, présidée par Marianne Gabet, et des adhérents de l’association.

aglaé de vielsy - journal du territoire

Pierre le boulanger de Saint-Martin sur Ecaillon

Pierre le boulanger de Saint-Martin/Ecaillon (à 3.5 km d’Escarmain), Filleul d’Aglaé est un personnage emblématique de Saint-Martin sur Ecaillon de la période d’après-guerre. Boulanger de son métier particulièrement apprécié à des kilomètres à la ronde. Personnalité non moins caractérisée de par sa philosophie de vie qui rappelle la dureté de la vie des types de métiers simples et rudes de l’époque (mulquiniers, carrière et travail du grès, briqueterie, four à chaux…). Sa demeure a subi les outrages du temps mais est toujours présente à ce jour au 14 de la rue Villars.

Pierre fût baptisé dans sa commune, le 1er avril 2012 sous l’oeil de sa marraine Aglaé, la fileuse de Viesly. Il mesure 3.91 m et pèse 60 kg.
http://www.saintmartinsurecaillon.com/pierre-le-geant

pierre le boulanger de saint martin sur ecaillon - journal du territoire

Barbari le seringueux de Solesmes

Barbari de Solesmes (à 6km d’Escarmain), dit le Seringueux, né en 1953, illustre la tradition des seringueux. Il mesure cinq mètres de haut, pèse environ 450 kilos et se déplace sur une plate-forme tractée. Vêtu de bleu, blanc et rouge, il est masqué et tient à la main une seringue.
L’histoire remonte, selon la tradition, à un différend ayant opposé au XIIème siècle les habitants aux moines du prieuré, qui voulaient détourner un ruisseau au profit de leur moulin. La population, armée d’outres emplies d’eau, dissuada les moines de poursuivre leur projet.

barbari de solesmes - journal du territoire

Hippolyte le garde champêtre du quartier Merchin de Lesquin et son épouse Titée

Hippolyte garde champêtre et Titée son épouse qui distribuait le café aux ouvriers de la Thomson, géants de Lesquin (à 62 km d’Escarmain). Personnages réels des années 30.
Ils sont la propriété de la ville de Lesquin qui à transféré l’animation du couple à l’association Merchin Village.
Hyppolite représente un ancien garde-champêtre des années 1930 qui a marqué le quartier de Merchin. L’histoire nous compte sa volonté de restituer à la population de Merchin, les informations du jour recueillies chaque matin à la mairie de Lesquin. Effectivement, un passage à niveau symbolisait une frontière entre Lesquin et le quartier de Merchin.
Hyppolite et Titée sont présents à ce baptême par la volonté de Romain (pousseur de Jean-Loup) originaire de Lesquin et installé aujourd’hui à Escarmain. Comme quoi la famille des géants est une grande famille.

hyppolite et titée de lesquin - journal du teritoire

Jean-Loup le leu d’Escarmain

Jean-Loup représente un animal contrairement aux autres géants présents. De par son Histoire, les habitants d’Escarmain furent nommés les Leus (leu soit loup en patois) définissant ainsi des traits de caractère (aujourd’hui fort heureusement disparus). C’est ainsi que le géant fut baptisé Jean-Loup, il aurait très bien pu être baptisé “Gens-Loup”.

Jean-Loup arbore fièrement l’autre symbole de la commune : la prune et qui rappelle la légende des “Ouzards”. Elle raconte que ce sont les hussards, soldats Napoléoniens, qui lors d’un campement sur le territoire d’Escarmain (Scarminghem autrefois) auraient craché leurs noyaux de prunes et pruneaux. Cette variété de prunes autofertile ne nécessite pas de greffe et donne de belles prunes juteuses et charnues qui perdurent jusqu’à aujourd’hui.
Jean Vervel, président de l’association de la Prune des P’tits Leus, tient à rappeler que Jean-Loup est le symbole de continuité pour l’histoire de la commune.

jean-loup le leu escarmain - journal du territoire

Logistique géante

Les géants pour se déplacer nécessitent une logistique importante car non seulement ils doivent être véhiculés mais les accompagnateurs aussi. C’est ainsi que :

  • Hyppolite et Titée sont arrivés dans un camion et les accompagnants dans un bus
  • Aglaé est arrivée en fourgon, les accompagnants dans plusieurs voitures
  • Pierre est arrivé dans un camion, les accompagnants en voitures
  • Barbari, couché sur sa remorque, est arrivé tracté par un camion, les accompagnants sont arrivés en voiture.

Il faut remercier l’engagement des municipalités qui régulièrement mettent les moyens à disposition afin de permettre les déplacements des géants.

D’autre part, et c’est le cas de Barbari, en fonction de leur taille les géants ne peuvent se produire n’importe où (en raison de leur hauteur et de la présence de câbles).

Par ailleurs, la manipulation d’un géant nécessite l’engagement d’une équipe de bénévoles non négligeable.

Enfin, il est à noter la différence de fabrication des structures des géants

  • bois pour Aglaé et Pierre (tous deux conçus par l’Association les Pirates de Rosendaël) et pour Jean-Loup
  • bois, alu et surtout osier pour les géants de Lesquin
  • structure lourde mécano-soudée pour Barbari

Les deux premiers types permettent aux porteurs de géants de les faire danser comme par exemple lors du baptême de Pierre à Saint-Martin sur Ecaillon. Ce genre de prestation est particulièrement physique.
http://www.saintmartinsurecaillon.com/avis-a-la-population/ladansedesgeants

Repos des géants

Après la balade des géants, l’harmonie la Renaissance de Bermerain / Saint-Martin sur Ecaillon a donné un apéritif concert. Les accompagnateurs des Géants étaient, quant à eux, invités à prendre une collation dans la salle Alain Decaux.

Les géants, de leur côté, se sont réunis devant le stand de Journal du Territoire, car eux aussi sont attachés à leur territoire !


3géants

La fête 2014

 

0
admin JDT
Le Journal du Territoire est L'OUTIL de communication pour tous les acteurs d'un territoire. Que vous soyez associations ou professionnels : parlez de vous au sein de votre territoire et relocalisez votre activité.
Faîtes-vous connaître !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez le JdT Solesmois ?
Vous souhaitez commenter les articles du JdT ? Vous souhaitez écrire dans le JdT ?

Inscrivez-vous et prenez la parole !

Votre temps est précieux, ne le perdez pas !

Vous pouvez recevoir gratuitement tous les matins votre journal dès 7h.

En vous inscrivant, vous recevez  par e-mail les derniers articles publiés sur le JDT Solesmois.

Restez à l'écoute de votre territoire, inscrivez-vous !